Prostituées Encartées

prostituées encartées Les inserts de prostituées (Prostitution Inserts) sont des dispositifs qui, selon les mots de leur nom, sont utilisés par les prostituées pour devenir autonomes. Ces femmes insèrent leur corps dans de nombreux “actes de service” dans lesquels elles n’auraient pas normalement choisi de s’engager, mais avec ces dispositifs, elles deviennent plus autonomes et donc plus capables de se livrer à ces actes. Les prostituées sont capables de faire des choses telles que donner des boissons aux clients (généralement en échange de relations sexuelles payées), être plus attrayantes, plus affectueuses et être plus disposées à entrer dans certaines pièces / bars, ce qui n’aurait peut-être pas été possible pour elles autrement. Cela vaut également pour les femmes qui ont déjà eu des rapports sexuels mais qui souhaitent en avoir plus. De plus, les femmes peuvent donner du sexe oral aux clients, bien que cela ne soit pas considéré comme un acte de prostitution, mais comme une méthode pour donner du plaisir au client.

En France, où la prostitution est illégale, de nombreuses prostituées sont protégées par la loi et ont des droits légaux et peuvent donc subir certains «actes de service» que d’autres prostituées des pays ne pourraient pas offrir. Mais, de nombreuses autres prostituées travaillent très dur à ces «services» et ne peuvent donc pas gagner d’argent avec elles car il n’y a pas de cadre légal autour d’elles en France. Les femmes prostituées utilisent alors ces actes de service comme un moyen de survie et pour gagner de l’argent pour subvenir à leurs besoins. Bon nombre de ces femmes sont également piégées dans la vie de la prostitution par des relations abusives ou par des abus à d’autres occasions dans leur enfance. Ils sont donc confrontés à de graves problèmes mentaux et émotionnels qui les conduisent souvent à devenir toxicomanes ou à se livrer à des activités criminelles.

Afin d’aider ces filles qui ont désespérément besoin d’assistance, l’Agence nationale de prévention du sida (NAPFA) a produit divers programmes de désintoxication des femmes prothétiques crochues. Ces programmes visent à aider ces prostituées à trouver un emploi, à se débarrasser de leur toxicomanie, à se faire soigner, à trouver un soutien religieux et communautaire, etc. La NAPFA fournit également de nombreux services à la police et au système judiciaire pour les aider à attraper et poursuivre ceux qui se prostituent se. La prostitution est illégale en France et les services fournis par la NAPFA visent à contribuer à la stricte application de cette loi.